ARender et les transferts des fichiers vidéo

 

ARender est capable de convertir (par défaut) un petit ensemble extensible de formats vidéo. La liste peut être étendue par configuration en autorisant d’autres type mime pour la conversion. Nous avons choisi cette méthode car la conversion vidéo est une tâche gourmande en CPU et nous ne voulions pas que nos clients qui possèdent peut-être des vidéos sans le savoir voient leur utilisation du CPU augmenter en raison de l’introduction de la nouvelle fonctionnalité.

Les vidéos sont gérées à partir d’aujourd’hui dans ARender comme tout autre format « non natif »: si la vidéo n’est pas dans le format que nous considérons bon pour un large support de navigateur Web, nous la convertissons d’abord puis la retransmettons à l’utilisateur final.

Nous avons récemment réglé (sera disponible à partir de la version 4.0.7) les transferts effectués entre le serveur Web et le navigateur de l’utilisateur final. ARender transfère désormais plus gracieusement les morceaux de vidéo par bloc de 512 Ko vers le navigateur, permettant même aux navigateurs tels qu’Internet Explorer 11 d’afficher les vidéos que nous produisons. Nous fournissons également des transferts directs de morceaux à l’utilisateur final à partir du serveur de rendu backend directement à l’aide de l’API ARender 4 REST.

Vous trouverez ci-dessous un transfert ARender 4.0.7 typique pour un fichier vidéo vers le navigateur Web de l’utilisateur final:

Cela permet au serveur frontal d’ARender d’être raisonnablement chargé en mémoire une fois que les utilisateurs veulent regarder des vidéos, tout en restant dans la norme des en-têtes HTTP de transfert vidéo.

Maintenant que le transfert de contenu a été réglé avec précision, cela nous ouvre la possibilité d’une fonctionnalité que nous souhaitons établir depuis longtemps: pouvoir convertir des vidéos à la volée et transférer des morceaux de contenu vidéo dès qu’ils sont disponibles sur le serveur de rendu.

Cette fonctionnalité sera prête l’année prochaine à la fin des versions 4.0.x d’ARender comme dernière grande fonctionnalité avant de passer à ARender 4.1.0. L’objectif final de cette fonctionnalité est également de pouvoir modifier à la volée la résolution ou la qualité de la vidéo rendue qui doit être convertie depuis le frontend d’ARender pour permettre à l’utilisateur final de choisir un flux vidéo correct adapté à sa bande passante.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *