Sous le capot de la démo ARender

Si vous êtes habitués à ce blog, vous connaissez certainement la démo en ligne ARender: http://arender.fr/ARender/

Cette dernière a bien évolué au cours des dernières années en même temps que le produit a grandit!

Voici ce qu’était la démo ARender, à ses débuts : un serveur simple, monolithique, répondant aux besoins et hébergeant HMI & Rendition

Puis, quand nous avons commencé à avoir des accès soutenus sur la machine de démo et face à notre besoin de reproduire des environnements ISO-prod clients, nous avons gonflé les performances de notre démonstration en ligne.

La version finale de cette démo « multi-rendition » était la suivante:

  • Un serveur Tomcat exposé (deux en internes pour des scénarios HA)
  • Trois serveurs de rendition (deux CentOS et un Debian externalisé sur un Datacenter pour le 100% uptime)
  • Tout cela connecté avec la nouvelle api REST ARender (le RMI n’étant plus le standard produit pour la démo) :

On peut voir les récents score de performance des renditions exposés sur ce screenshot. Nos renditions ont de la marge, c’est l’heure creuse!

 

Récemment, la démo en ligne a encore changé d’horizon, en préparation au SaaS et au Cloud, et la migration s’est faite sans interruption de service . Voici la page actuelle de monitoring de la démo en ligne:

Comme vous pouvez le constater, la démo en ligne est maintenant dans un cluster autonome Kubernetes, auto scalable ! Kubernetes se base sur la notion de Pods Docker qui se déploie dans le cluster.

En fonction de la charge, nos pods de renditions se scale up/down afin de répondre à la demande utilisateur. La performance de notre démonstration a été également bien améliorée de par l’utilisation de serveur plus récents de la plateforme Cloud.

 

Au final, un dernier chiffre, par rapport au mois de Novembre 2016, la démo en ligne a triplé en consultations en Avril 2017!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *